Attention

De humanipedia
Aller à : navigation, rechercher

Aptitude de la conscience qui permet d'observer les phénomènes internes et externes. Lorsqu'un stimulus dépasse le seuil, il réveille l'intérêt de la conscience, en restant dans un champ central vers lequel l'attention se dirige : l'attention fonctionne par motivation, par quelque chose qui, d'une certaine façon, impressionne la conscience et donne un registre. Le stimulus qui réveille l'intérêt peut rester dans un champ central de l'attention, que nous appelons champ de présence et qui est en rapport avec la perception. Tout ce qui ne semble pas lié strictement à l'objet central se dilue dans l'attention, accompagnant la présence de l'objet au moyen de relations associatives avec d'autres objets non présents, mais qui lui sont liés. Ce phénomène d'attention s'appelle champ de coprésence et est en rapport avec la mémoire. Dans l'évocation, l'attention peut se déplacer des présences vers les coprésences et il en est ainsi parce qu'il y a eu registre de l'objet présent et des objets coprésents. La coprésence permet de structurer les nouvelles données et nous disons : en faisant attention à un objet, ce qui est évident devient présent, et ce qui n'est pas évident agit de façon coprésente. La conscience agit ainsi sur la perception et structure ainsi toujours plus que ce qu'elle perçoit, allant au-dela de l'objet observé. La coprésence engage aussi les divers niveaux de conscience. C'est ainsi qu'en veille, il y a coprésence de rêveries et que dans le sommeil, il y a des coprésencse de veille, donnant lieu à divers états (voir conscience, niveaux de).