Croyance

De humanipedia
Aller à : navigation, rechercher

Structure d'idéation antéprédicative sur laquelle se fondent d'autres structures qui semblent "rationnelles". La c. détermine le champ, la perspec¬tive choisie pour développer une idée ou un système d'idées. Dans le cas du dialogue même le plus ration¬nel, les parties en présence supposent des propositions non démontrées et ne souffrant aucune discussion. Dans ce cas, on parle de "conditions préalables au dialogue". La c. détermine les us et coutumes, l'organisation du langage, une continuité supposée de sa propre vie dans le moment suivant ou l'illusion de l'existence d'un "moi".

Le système de croyances évolue au fur et à mesure que change le "niveau" historique des générations. De plus, la perspective se modifie également, c'est-à-dire le "point à partir duquel" on peut ou l'on veut observer le monde (personnel, social, scientifique, historique, etc.). C'est ce changement de perspective qui permet l'éclosion de nouvelles idées. Les idées récentes se fondent sur le nouveau niveau historique et établissent de façon co-présente de nouvelles antéprédicatives, de nouvelles propositions qui ne se discutent déjà plus et qui donnent lieu à de nouvelles croyances. Par exemple, considérons ce qui est arrivé en Occident jusqu'à maintenant: affirmer qu'une connaissance était "scientifique" était suffisant pour soutenir une position et disqualifier celle qui s'y opposait comme "non scientifiques". Dans cette discussion, diverses générations s'embrouillèrent jusqu'au moment où l'on commença à discuter la c. sur laquelle se fondait les artifices scientifiques. Lorsque l'on comprit que toute théorie scientifique était, fondamentalement, une construction d'approche de la réalité et non la réalité même, la perspective scientifique commença à changer. Mais, ce changement donna lieu, en même temps, au surgissement de courants néo-irrationnalistes comme le Structuralisme.