Humanisme de la pré-Renaissance

De humanipedia
Aller à : navigation, rechercher

Certains auteurs ont donné cette désignation à l'hu­manisme historique occidental qui commence à se déve­lopper à partir du milieu du XIe siècle. Parmi les représentants de ce courant, on peut inclure les poètes goliards et les écoles des cathédrales françaises du XIIe siècle. De nombreux spécialistes ont mis en évi­dence que déjà dans l'humanisme de la pré-Renais­sance apparaît une nouvelle image de l'être humain et de la personnalité humaine. Celle-ci est construite et s'exprime à travers l'action et c'est dans ce sens que l'on donne une importance particulière à la volonté par rapport à l'intelligence spéculative. D'autre part, une nouvelle attitude face à la nature émerge. Celle-ci n'est plus une simple création de Dieu ni une vallée de lar­mes pour les mortels, mais plutôt le milieu de l'être humain et, dans certains cas, le siège et le corps de Dieu. Enfin, cette nouvelle position face à l'univers physique renforce l'étude des différents aspects du monde matériel, en tentant de l'expliquer comme un ensemble de forces immanentes qui n'ont pas besoin de concepts théologiques pour leur compréhension. Ceci démontre déjà une orientation claire vers l'expérimen­tation et une tendance à dominer les lois naturelles. Le monde est désormais le royaume de l'homme et celui-ci doit le dominer par la connaissance des sciences.