Humanisme historique

De humanipedia
Aller à : navigation, rechercher

Dans le monde académique occidental, on a coutume d'appeler "humanisme" le processus de transformation de la culture qui a commencé en Italie, plus particu­lièrement à Florence, entre la fin du XIVe et le début du XVe siècle et s'est terminé à la Renaissance par son expansion à toute l'Europe. Dès son apparition, ce cou­rant était lié aux "humanae litterae", qui étaient les écrits se rapportant aux choses humaines, par oppo­sition aux "divinae litterae", qui mettaient l'accent sur les choses divines. C'est l'un des motifs pour lesquels on appelle leurs représentants "humanistes". A partir de cette interprétation, l'humanisme est, à l'origine, un phénomène littéraire ayant clairement tendance à reprendre les apports de la culture gréco-latine, asphyxiés par la vision chrétienne médiévale. Notons que le surgissement de ce phénomène n'a pas seule­ment été dû à la modification endogène des facteurs économiques, sociaux et politiques de la société occi­dentale, mais plutôt que celle-ci reçut des influences transformatrices d'autres milieux et civilisations. Le contact intense avec les cultures juives et arabes, le commerce avec les cultures d'Extrême-Orient et l'élar­gissement de l'horizon géographique faisaient partie d'un contexte qui stimula l'intérêt pour ce qui est génériquement humain et pour la découverte de tout ce qui concerne l'homme.