Difference between revisions of "Concience, niveaux de"

From humanipedia
Jump to: navigation, search
(Page créée avec « Ce sont les différentes formes de travail du circuit conscience-sens-mémoire-centres. On peut différencier les niveaux de conscience par les opérations qu'ils effectue... »)
 
 
Line 4: Line 4:
  
 
Dans le niveau de veille, les sens externes apportent le plus grand débit informatif en régulant par inhibition les sens internes et rendant possible à la conscience l'orientation vers le monde dans le travail de compensation des stimulations. Les mécanismes de critique et autocritique, d'abstraction, de réversibilité fonctionnent amplement (la suggestion des contenus infravigiliques diminuant) et parviennent à de hauts degrés de manifestation et d'intervention dans les tâches de coordination et de registres. Il y a un tonus de veille active qui peut être attentive ou altérée. Dans le déplacement d'un niveau à l'autre, nous rencontrons des phénomènes d'[[inertie]] (V.), de déplacements de contenus (V. [[états internes|états]]), et de modifications des temps de [[conscience]] et de l'[[espace de représentation]].
 
Dans le niveau de veille, les sens externes apportent le plus grand débit informatif en régulant par inhibition les sens internes et rendant possible à la conscience l'orientation vers le monde dans le travail de compensation des stimulations. Les mécanismes de critique et autocritique, d'abstraction, de réversibilité fonctionnent amplement (la suggestion des contenus infravigiliques diminuant) et parviennent à de hauts degrés de manifestation et d'intervention dans les tâches de coordination et de registres. Il y a un tonus de veille active qui peut être attentive ou altérée. Dans le déplacement d'un niveau à l'autre, nous rencontrons des phénomènes d'[[inertie]] (V.), de déplacements de contenus (V. [[états internes|états]]), et de modifications des temps de [[conscience]] et de l'[[espace de représentation]].
[[catégorie: Vocabulaire d’Autolibération]]  [[catégorie: psicologie humaniste]]
+
[[catégorie: Vocabulaire d'Autolibération]]  [[catégorie: psicologie humaniste]]

Latest revision as of 10:42, 26 March 2019

Ce sont les différentes formes de travail du circuit conscience-sens-mémoire-centres. On peut différencier les niveaux de conscience par les opérations qu'ils effectuent et par le registre de ces opérations. Il n'y a pas de registre des niveaux de conscience sans ces opérations ou contenus. Les différents niveaux de conscience remplissent la fonction de compenser et de structurer la masse d'informations afin de rétablir l'énergie psychique.

Nous distinguons: le niveau de sommeil profond caractérisé par le travail minime des sens externes (il n'y a pas d'autre information du milieu extérieur que celle qui dépasse le seuil que détermine le sommeil). Le cénesthésique travaille de façon prédominante et ses impulsions sont traduites et transformées par le travail des mécanismes associatifs, produisant les images oniriques d'un grand pouvoir suggestif. Le temps psychologique et l'espace se modifient par rapport à la veille, ainsi que la structure acte-objet qui peut sembler ne pas avoir de correspondance entre ces deux éléments. Climats et situations se rendent habituellement indépendants de telle sorte que les charges qui accompagnent les représentations se rendent indépendantes des objets auxquels elles étaient liées en veille. Les mécanismes critiques et autocritiques disparaissent, ils augmenteront leur travail suivant l'élévation du niveau de conscience. Nous distinguons le niveau de sommeil profond avec et sans images. Dans le niveau de demi-sommeil, le travail des sens externes augmente, mais leur information n'est pas totalement structurée puisqu'il y a des interférences de rêveries et de sensations internes. Le pouvoir suggestif des images diminue, en même temps que se manifeste faiblement l'autocritique. Nous distinguons des états de: demi-sommeil passif qui offre un passage facile au sommeil et correspond à un système de relaxation interne; demi-sommeil actif qui offre un passage facile à la veille, ce demi-sommeil actif peut être altéré (ce qui est la base des tensions et des climats), ou bien il peut être calme et attentif. L'état de demi-sommeil actif altéré est l'état indiqué pour le dépistage de climats et de tensions de veille.

Dans le niveau de veille, les sens externes apportent le plus grand débit informatif en régulant par inhibition les sens internes et rendant possible à la conscience l'orientation vers le monde dans le travail de compensation des stimulations. Les mécanismes de critique et autocritique, d'abstraction, de réversibilité fonctionnent amplement (la suggestion des contenus infravigiliques diminuant) et parviennent à de hauts degrés de manifestation et d'intervention dans les tâches de coordination et de registres. Il y a un tonus de veille active qui peut être attentive ou altérée. Dans le déplacement d'un niveau à l'autre, nous rencontrons des phénomènes d'inertie (V.), de déplacements de contenus (V. états), et de modifications des temps de conscience et de l'espace de représentation.